Tesla doit rappeler 360 000 v��hicules


Les véhicules électriques Tesla sont équipés du système d'assistance à la conduite Autopilot qui peut être complété d'un service de conduite autonome Full Self Driving (FSD) encore en version beta.

L'autorité américaine des transports NHTSA (National Highway Traffic Safety Administration) étudie depuis plusieurs années les dérapages dans l'usage de l'Autopilot et des accidents qui peuvent en découler mais c'est à propos du FSD qu'elle est intervenue pour signaler un fonctionnement un peu trop abrupt de la conduite autonome dans certaines situations qui pourrait être mal interprété par les conducteurs humains autour et conduire à des situations d'accident.

telsa-fsd-enfant-dans-la-rue

Dans son signalement, l'Autorité cite le passage rapide au feu orange, les stops pas suffisamment marqués, des vitesses trop élevées dans certaines intersections ou des changements de file brusques lorsque le véhicule est sur des voies de sortie mais veut continuer tout droit.

Un comportement pas toujours clairement déchiffrable et anticipable

Ce sont autant de situations qui peuvent être difficilement déchiffrées par les autres conducteurs et peuvent amener à augmenter un risque accidentogène. Tesla annonce en réponse le rappel de 362 000 véhicules électriques équipés du système FSD aux Etats-Unis.

Tesla FSD Computer

La firme indique que le système FSD fait l'objet d'améliorations constantes par des mises à jour régulières et conteste les conclusions de la NHTSA mais a décidé d'un rappel volontaire des véhicules avec la promesse d'une mise à jour qui sera déployée dans les semaines à venir.

La mise à jour sera appliquée en OTA (les véhicules ne seront donc pas immobilisés) et sans coût pour les propriétaires des véhicules. Tesla indique par ailleurs ne pas avoir connaissance de cas de blessures ou de décès liés aux problématiques soulevées par l'Autorité.

Mauvaise nouvelle juste avant l'Investor Day

L'annonce du rappel a porté un coup au cours en Bourse de Tesla, en recul de 3,6% et va donner du grain à moudre aux détracteurs du système de conduite autonome.

Le rappel intervient également à quinze jours du Tesla Investor Day qui va permettre à Elon Musk de faire le point sur la stratégie de la firme via le fameux Master Plan Part 3 et devrait donner lieu à la présentation de diverses innovations sur les véhicules et l'intelligence artificielle.

Le patron de Tesla n'a pas caché que l'IA et la conduite autonome sont des piliers essentiels pour l'avenir de l'entreprise, avec des projets de robotaxis et d'utilisation des véhicules électriques en mode autonome lorsqu'ils ne sont pas utilisés par leur propriétaire et pouvant générer des revenus complémentaires.

Dans le même temps, l'enquête de la NHTSA sur le système ADAS Autopilot ouverte en 2021 se poursuit et est alimentée par les accidents dans lesquels le système était censé être activé.



Source
Catégorie article Technologies

Ajouter un commentaire

Commentaires

Aucun commentaire n'a été posté pour l'instant.